Comment être plus heureux ? 1er Conseil : Revenir à l’essentiel vital.

Qu’est ce que c’est être heureux?

C’est ressentir du bonheur dans l’instant ou durablement.

Premier conseil:

Revenir à l’essentiel vital :

Prenez conscience de l’essentiel vital. C’est-à-dire des besoins vitaux et donc fondamentaux : respirer, manger, boire et dormir, tout ceci en étant en sécurité corporel et en se respectant.

-Régulièrement, prenez le temps de respirer profondément.  Vous pouvez par exemple, commencer par faire le premier exercice de sophrologie que je propose. (voir Sophrologie “Premier Exercice de Sophrologie). Respirer est un élément essentiel à la vie.

-Manger en prenant votre temps, et en ne faisant que cela. Il est important de manger en prenant votre temps, car il faut minimum quinze à vingt minutes pour que votre cerveau commence à avoir la notion de satiété. En ne faisant que manger, cela signifie, par exemple: ne pas regardez  la télévision, ou ne pas écoutez  les infos en même temps. En revanche, vous pouvez écouter une musique zen, ou discuter de choses agréables avec les personnes qui participent à votre repas. L’idée est de faire de votre repas un moment agréable. (Ce sont des exemples). Manger est un élément essentiel à la vie.

-Boire de l’eau. Notre corps est composé d’environ 65% d’eau. Pour maintenir ce pourcentage d’eau,  nous avons un grand besoin de boire de l’eau, afin d’avoir un bon fonctionnement de  notre corps. L’eau est un élément essentiel à la vie.

-Dormir dans le calme. Dormir paisiblement est important. Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Contrairement à ce que certains pensent, ce n’est pas du temps de perdu. Bien au contraire, c’est essentiel. Pour le cerveau, dormir est nécessaire au maintien des fonctions d’apprentissage, de mémorisation, d’adaptation à de nouvelles situations. Le sommeil joue aussi un rôle important pour notre corps: pour l’immunité, la réparation, reprendre des forces physiques et mentales. De plus, pour les enfants, il est indispensable pour leur croissance. Dormir est fondamental pour se sentir bien, dormir est essentiel à la vie.

Conclusion :

Commencer par respecter vos besoins vitaux et fondamentaux: respirer, manger, boire et dormir, tout ceci en étant en sécurité corporel et en se respectant. Ce sont les bases : Si vos besoins vitaux sont assurés, alors vous partez sur de bonnes bases. Tout comme pour la construction d’une maison: vous commencez par les fondations et pas par le toit, sinon votre maison ne se construira pas. Pour aller vers le bonheur, il faut respecter votre corps et être à l’écoute des besoins de celui-ci.

Après avoir fait tous ces petits exercices, vous aller probablement avoir amplifié votre bien-être et donc votre bonheur. Si vous aviez déjà mit en place ces éléments… je vous conseille de peut-être les creuser un peu plus, votre bonheur grandira peut-être davantage ?

Cet article est écrit en fonction de mes croyances et de mon vécu.

AVERTISSEMENT IMPORTANT:

Les informations sur ce site sont données à titre informatif.

Elles ne remplacent  ni un diagnostique, ni une consultation médicale, ni un traitement médical.

Si vous avez un soucis de santé alors consultez votre médecin.

La responsabilité d’Abelia Esprit de Gaïa ne saurait être engagée en aucune façon par les utilisateurs.

TOUTE REPRODUCTION, MÊME PARTIELLE EST STRICTEMENT INTERDITE:

Légifrance Code de la propriété intellectuelle Article L122-4

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser:

Comment être plus heureux ? Deuxième conseil.

Comment être plus heureux ? Troisième conseil

Comment être plus heureux ? Quatrième conseil.

Comment être plus heureux ? Cinquième conseil

Comment être plus heureux ? Sixième conseil

Comment être plus heureux ? Septième conseil

Sophrologie Définition et Premier Exercice Simple